Menu
Astuces et conseils photo

10 astuces pour des photos réussies et originales

10 astuces pour des photos réussies et originales

Entre une photo réussie et une photo ratée, le résultat ne tient parfois pas à grand chose… enfin, si, mais au fond, il ne s’agit que d’acquérir quelques réflexes simples au moment de la prise de vue. En-dehors des flous de bougé ou de mouvement, des problèmes de luminosité suffisante et ou de mise au point, il est facile d’améliorer nettement la qualité de ses photos et même de leur apporter une touche originale, quel que soit l’appareil utilisé (un smartphone, un appareil compact, un reflex, un hybride…).

Voici quelques « détails » qui feront toute la différence…

Les Bases

1. Prêter une attention particulière au cadrage

En peinture, dessin, architecture, et toute discipline faisant appel d’une manière ou d’une autre à la géométrie, vous avez certainement entendu parler du nombre d’or, hérité de millénaires d’application, qui permet d’obtenir des proportions parfaites. En photographie, afin de faciliter la pratique, il a été défini une règle de proportions appelée la « règle des tiers« , qui permet de repérer les points de force d’une image. En effet, ces derniers apparaissent en divisant la longueur et la largeur en tiers, lorsque ces lignes se croisent.

comprendre la règle des tiers en photo

En pratique, il est donc plus attractif pour l’œil de positionner le ou les éléments importants d’une photo sur les points de force, et c’est une des règles de bases de la composition.

Par ailleurs, suivre les lignes définies par les tiers pour positionner une ligne horizontale ou verticale est également plus pertinent. Voici quelques exemples en images.

Exemples d’application de la règle des tiers : orientations paysage et portrait

Le format rectangulaire est le plus communément pratiqué, il s’agit aussi de celui offert par défaut par nombre d’appareils. Vous pouvez constater que je ne ne cantonne pas l’orientation paysage à du paysage et l’orientation portrait à du portrait, mais j’y reviendrai plus bas.

exemples-de-photo-avec-la-règle-des-tiers-3

Exemples d’application de la règle des tiers : format carré

J’adore ce format que l’on doit aux appareils argentiques Rolleiflex bien avant l’apparition d’Instagram. Il est extrêmement permissif et permet de beaucoup s’amuser : c’est le format graphique par excellence !

exemples-de-photo-avec-la-règle-des-tiers-1

Connaître et comprendre cette règle est une étape intéressante dans l’apprentissage de la photo, mais au fur et à mesure de la progression, il est important de savoir aussi s’en écarter. Maîtriser les règles pour s’en affranchir est le meilleur des jeux !

2. Redresser les lignes horizontales et verticales d’une photo

Je ne parle évidemment pas de toutes les lignes d’une photo plus ou moins horizontales ou verticales, mais des lignes essentielles, telles que l’horizon, le bord d’un bâtiment, un pilier, un mur… Faire attention à ce détail dès la prise de vue (afin de ne plus prendre un horizon marin de travers par exemple) change beaucoup la qualité d’une photographie.

En outre, soigner la perfection de l’horizon en post-production (même le logiciel de visualisation natif de Windows le propose) est un « plus » qui rend une photo beaucoup plus belle. Cette précaution n’empêche évidemment de réaliser une photo en prenant le parti certain du décalage, mais dans ce cas celui-ci doit être net et ne pas laisser place au doute.

3. Prendre en considération la source de lumière

Au-delà du fait de privilégier autant que possible la lumière naturelle, il est essentiel de bien prendre en considération d’où vient la lumière, afin de bien se positionner par rapport à elle, et bien positionner son sujet.

Cacher le soleil avec son corps, ou une partie du soleil, c’est prendre le risque de projeter des ombres sur son sujet si l’on photographie en prise de vue rapprochée. Avoir le soleil en face de soi signifie photographier à contre-jour, et à moins de rechercher un effet particulier (silhouette, flare…) comme dans une des photos ci-dessous, ce n’est pas souhaitable non plus. La meilleure configuration consiste à s’orienter (ou orienter la lumière, en cas d’absence de lumière naturelle) de manière à ce qu’elle atteigne le sujet photographié de biais, légèrement en hauteur. Ainsi, elle sera moins frontale et aura pour conséquence de ne pas l’aplatir.

4. Privilégier les heures de lumière douce

L’heure dorée correspond à la première heure après le lever du soleil, et à la dernière avant qu’il ne disparaisse. La lumière y est plus jaune, plus rasante et douce, et elle aplatit moins le sujet. Quant aux ombres, elles sont plus larges et contribuent à donner du relief à l’image.

L’heure bleue quand à elle renvoie au crépuscule, quand les paysages émergent de la nuit ou s’apprêtent à y retourner. La lumière est davantage bleutée, et ce moment a aussi son charme.

Astuces pour des photos originales

5. Construire une photo sur plusieurs plans

Au cours d’une prise de vue, il est très intéressant d’essayer d’introduire un premier plan sur une photographie, afin de lui donner davantage de profondeur. Si votre appareil le permet (reflex, hybride…), il vous est possible également d’opter pour une grande ouverture afin de réduire la profondeur de champ et jouer sur les zones de netteté.

6. Se concentrer sur le détail plutôt que l’ensemble

Vouloir tout saisir d’un sujet est parfois contre-productif. Pourquoi ne pas se concentrer sur un détail ? Une forme, une matière, des couleurs… Nombreux sont les détails qui nous aident à capter l’essence d’un sujet sans pour autant le percevoir en intégralité, utiliser ce principe en photographie permet de concentrer son approche de manière plus originale : elle peut être graphique, minimaliste… L’idée est de montrer moins, mais mieux (ou tout du moins, différemment).

En portrait, ne pas hésiter à tronquer le sujet photographié afin de se concentrer sur un élément (yeux, bouche). Il vaut mieux privilégier une coupe nette, au milieu du front par exemple (éviter au niveau du menton), plutôt que de « coller » le haut de la tête au bord du cadre.

7. Varier les orientations au-delà de leurs usages

Comme je l’évoquais en début d’article, l’orientation « portrait » n’est pas destinée qu’à prendre des portraits, et l’orientation « paysage » ne sert pas non plus uniquement à la prise de vue de paysages. Même s’il n’est pas toujours instinctif (notamment dans le second cas) de varier les orientations, c’est pourtant une pratique qui donne de très bons résultats !

Entraînez-vous à réfléchir plutôt à la composition que vous souhaitez pour votre photo qu’à la « fonction » présumée de l’orientation que vous choisissez pour la créer.

8. Introduire des repères pour faciliter la compréhension de l’échelle

Lorsqu’on prend en photo un paysage, on réalise parfois après coup que la réalité avait l’air plus impressionnante. Cela arrive très naturellement souvent car la photographie ne remplace pas la vue d’un paysage, mais il existe une méthode pour rendre davantage compte de l’échelle réelle du paysage photographié.

Essayez d’intégrer à la composition de la photo un élément qui soit facilement identifiable par l’œil : une personne, un bateau, un oiseau ou tout autre animal… Cela permet de mieux se projeter dans le décor, et d’en saisir davantage la profondeur et l’importance.

9. Savoir s’affranchir des règles, et oser le vide

Les règles sont faites pour être contournées, et en photographie, tout est permis (enfin, pas tout à fait, mais tant que la méthode sert le propos, on peut tenter beaucoup de choses).

N’hésitez pas par exemple à laisser une grande place au vide dans vos photographies, mais de manière construite. Cela offre une évasion, une respiration, et cette particularité peut également être un élément distinctif sur une série photographique. C’est la clé pour adopter un style minimaliste.

photo - composer avec le vide

10. Donner une direction au regard

En composant votre photo de manière à diriger le regard vers le point fort, vous lui donnerez davantage de force. Il « suffit » pour cela de s’appuyer sur les lignes directionnelles présentes dans un paysage, et donc à chercher le meilleur angle de vue possible (comme toujours, en photo).

En conclusion

Il me semble important également d’apprendre à oser trier puis jeter les photos non-réussies, pour la bonne raison qu’elles encombrent pour rien l’espace disque de l’ordinateur / smartphone.

L’évolution de la qualité des photographies se constate facilement au fil des mois, inspirations (et pratique) avec la simple conservation des meilleures photos de chaque « session » : il n’est pas nécessaire de tout garder (bon et mauvais) pour être en mesure de comparer ! Mieux vaut une photo réussie que 10 moyennes.

Au fur et à mesure de la pratique et quel que soit l’appareil utilisé, on apprend à shooter moins et mieux, ce qui facilite davantage le tri post-session.

[Photos mises à jour en février 2020]


A propos

Je suis une photographe ayant un peu la bougeotte... Revenue en France au printemps 2020, j'aime les photos qui transmettent un brin de poésie et qui subliment le quotidien. Je réalise des sessions photo de portraits (solo, couple, famille) en privilégiant les interactions authentiques et le reportage "sur le vif" (mais j'ai aussi à cœur de mettre ma créativité au service de mises en scènes plus recherchées). Si mon travail vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter !

8 Commentaires

  • Mojimojette
    27 juin 2017 at 21 h 55 min

    Merci pour ces super conseils!! J’en ai bien besoin pour illustrer mes articles. Je trouve que les photos amateurs, ça gâche le travail d’ecriture… C’est important un bon visuel!!

    Répondre
    • Fanny
      27 juin 2017 at 22 h 09 min

      Je suis bien d’accord, les visuels sont super importants. Pour moi, ils le sont même autant que le texte 😉

      Répondre
  • DEUXAIMES
    21 juillet 2017 at 9 h 38 min

    Hello ! Je viens de découvrir ton article et je trouve tes conseils très pertinents. Je ne m’y connais pas en photographie, mais j’adore shooter et j’adore jouer avec les plans d’une photo. En tout cas, je garde ton article sous le coude et je vais essayer de penser à tes conseils lors de mes prochains clichés.
    Super partage en tout cas ! Merci ;D

    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    Répondre
    • Fanny
      21 juillet 2017 at 11 h 50 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire, j’espère donc que certains conseils que j’y ai glissés pourront t’aider à élargir / améliorer ta pratique photo ! 🙂

      Répondre
  • Estelle
    1 mars 2018 at 18 h 32 min

    Merci pour tes supers conseils ! J’enregistre ton article pour l’appliquer en même temps que je m’exercerais !

    Répondre
    • Fanny
      1 mars 2018 at 18 h 42 min

      Super, je suis ravie que ça te soit utile !

      Répondre
  • Elodie
    13 mars 2019 at 8 h 14 min

    Je viens de découvrir votre compte et cet article est génial. J’adore la photo mais je suis trop souvent déçue par ce que je fais. J’ai de bonnes pistes maintenant, merci beaucoup !
    Hâte de découvrir la suite 😉

    Répondre
    • Fanny
      13 mars 2019 at 14 h 47 min

      Merci beaucoup, heureuse de pouvoir aider d’autres personnes dans cette discipline que j’affectionne beaucoup !

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :